Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paroisse protestante de Hoenheim

cultes

Culte à picorer du 3ème Avent

16 Décembre 2020, 17:07pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Avec Roland Engel,

Isabelle Loeffler, Dany Franck et Sylvain Piron

Extraits de :

 

Culte à picorer du 3ème Avent

Herr, mer komme Hit ze Dir in unsere Sprooch

Es isch e einfachi Sprooch, wie Win un Brot

Es isch e warmi Sprooch, wie Fleisch un Bluet

Es isch e staricki Sprooch, wie Bery un Baum

Die Sprooch, unseri Mueder

Die Sprooch, unseri Heimet.

 

Seigneur, nous venons vers toi dans notre langue

C’est une langue toute simple, comme du pain et du vin

C’est une langue chaude comme la chair et le sang

C’est une langue forte comme la montagne et l’arbre

Elle est notre mère

Elle est notre maison.

 

Sprooch wie Win un Brot

La langue comme le pain et le vin

Wie Baum un Vejelot

Comme l’arbre et la violette

Wie Riffe un Sonn

Comme le givre et le soleil

Sprooch wie Fleisch un Bluet

La langue comme la chair et le sang

Wie Hoor un Hütt

Comme le poil et la peau

Wie Hand un Fücht

Comme la main et le poing

Sprooch wie Dü un Ich, un Er, un mer, mer alli

La langue comme toi et moi, et lui, et nous, nous tous.

D’Hand gän – Donner la main

D’Heim sin – Être chez soi

Sin – Être

André Weckmann

Lecture  -  EsaÏe 7, 14

Eh bien, le Seigneur lui-même vous donnera un signe : la jeune femme sera enceinte et elle mettra au monde un fils. Elle l'appellera Emmanuel, c'est-à-dire Dieu-avec-nous.

 
 

Message

Un temps pour toutes choses : un temps pour la réflexion

Les mesures de confinement prises à l’occasion de cette pandémie sont assurément inédites. Que ce soit pour cause de lèpre, de choléra, de peste ou de grippe, on a toujours pris soins d’isoler les malades, jamais une population dans sa quasi-totalité.

Ah ! Si comme les hébreux avant leur sortie d’Egypte, il nous suffisait de mettre un signe sur les poteaux et le linteau de nos portes, d’attendre le temps d’une nuit que le mal passe pour être enfin libres !

Mais la liberté ainsi acquise a été suivie pour les hébreux par 40 années d’enfermement et d’errance dans le désert. Le temps de réfléchir, de comprendre, d’intérioriser, pour devenir enfin une nation.

Nous n’aurons pas à subir une aussi longue période d’isolement. Celles que nous avons d’ores et déjà vécues sont pour beaucoup difficiles, voire insupportables à gérer. Qu’elles nous soient pour le moins un temps mis à profit pour repenser l’essentiel.

Comme le disait Qohèleth dans sa grande sagesse (Ecclésiaste 7-14) : « Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur, réfléchis… »

Roland Engel

 

Photo : Roland Engel

Prière d'intercession

Dieu éternel,
par la naissance de ton Fils, tu as visité la terre.
En lui, tu éclaires notre nuit et tu nous révèles ton amour.
Dans la reconnaissance et dans la joie, humblement, nous te prions.

Dans ce signe d'amour où celui qui était riche s’est fait pauvre,
nous te confions les plus fragiles parmi nous.

Dans ce signe d'amour par lequel tu donnes à ton peuple une grande joie,
nous te confions celles et ceux qui pleurent sur notre terre.

Dans ce signe d'amour où, en Jésus, tu es venu partager notre existence,
nous te confions celles et ceux qui souffrent de solitude.

Dans ce signe d'amour par lequel tu es venu porter nos fardeaux,
nous te confions celles et ceux qui se sentent oppressés.

Seigneur,
pour celles et ceux que tu mets sur notre chemin,
fais de nous des messagers d’espérance et de paix.

Amen.

Voir les commentaires

Culte à picorer du 2ème Avent

7 Décembre 2020, 22:43pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Redressez-vous et relevez la tête,
car votre délivrance approche.

Luc 21,28

Culte à picorer du 2ème Avent

A travers la voix d’Esaïe le prophète le Seigneur nous invite :  
 
          

Rendez fortes les mains fatiguées,
            

rendez fermes les genoux vacillants,
            

dites à ceux qui sont inquiets :


"Soyez forts, ne craignez pas, voici votre Dieu ;

il vient lui-même vous sauver !"
 

Esaïe 35, 3-4          

       

Message

C'est sûr, il va nous falloir nous accrocher au sens profond de Noël pour réussir à inventer cette année de nouvelles manières de vivre "pour de vrai" cette belle fête, malgré tous les obstacles qui s'annoncent !

Lorsque nous sommes en randonnée et que le chemin se fait long et plus difficile, rien ne vaut de prendre le temps de regarder autour de nous et de profiter de l'instant et du paysage pour retrouver la force de continuer et l'envie de découvrir d'autres paysages.

Le chemin de l'Avent nous offre, à coup sûr, ces mêmes petites pépites de beauté ou d'espérance au quotidien, qui viennent confirmer que la naissance de Jésus-Christ porte en elle tous les ferments de vie dont notre existence et notre monde ont besoin.

C'est en substance ce que proclame Jacques lorsqu'il parle des fruits précoces et tardifs dont le cultivateur se réjouit et qu'il récolte au juste moment (Jacques 5, 7-8).

Plusieurs personnage bibliques qui jalonnent l'histoire de la nativité ont eux-aussi fait le choix de laisser l'inattendu s'inviter dans leur vie et lui donner un souffle nouveau. Je vous propose donc de vous laisser aller à ce petit exercice de méditation biblique proposé par la paroisse protestante de Colmar pour le 1er Avent :

 

Prions :

Dieu, tu es toujours plus grand que nos attentes timides : tu accomplis des choses nouvelles, inouïes.

Quand un monde autour de nous s'écroule, tu suscites ta nouvelle création.

Rends-nous attentifs à ton travail en notre temps.

Que nous ne restions pas cramponnés au passé, que nous ne te cherchions pas là où tu n'es pas.

Marche devant nous, toi qui es notre avenir.

Fais-nous chercher des voies nouvelles et tenir bon ensemble dans l'insécurité.

Et donne-nous la certitude qu'aujourd'hui encore ta force est à l'oeuvre et que tu renouvelles constamment le monde par le Christ, notre Seigneur.

F. Cromphout

Et nous rassemblons toutes nos prières pour nous-mêmes, nos proches et pour le monde dans les mots simples mais de poids que Jésus nous a enseignés.

Ensemble nous prions :

Notre Père qui est aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.

Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Le verso de ce très beau signet qui nous est offert par les aumôneries hospitalières catholiques et protestantes

 

Parce que nous n'avons pas encore chanté, voici 30 minutes de rattrapage avec la séance de Chant participatif de Noël du Conseil Protestant de Strasbourg du 2ème Avent.

 

Que ce chant vous donne un souffle nouveau pour une semaine pleine d'espérance !

Voir les commentaires

Célébration du Temps de Noël en Alsacien

7 Décembre 2020, 16:16pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

avec Roland ENGEL

accompagné d'Isabelle Loeffler, Dany Franck et Sylvain Piron

Célébration du Temps de Noël en Alsacien

Comme le laisse entendre l'affiche ci-dessus, nous vous proposons 2 horaires pour ce concert spirituel de Noël :

  • 9h30 (ouverture des portes à 9h15)
  • 10h40 (ouverture des portes à 10h25).

Informations auprès de la pasteure (03 88 33 24 82).

Réservation possible, dans la limite des places disponibles suite aux nouvelles règles de distanciation physique (une quarantaine de places par concert).

Voir les commentaires

Culte à Picorer du Premier Avent

30 Novembre 2020, 08:53am

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Se déconfiner intérieurement pour habiller Noël de neuf...

Couronne : Doris Schott

Couronne : Doris Schott

Proclamation :

Zacharie 9, 8b-11

8bMaintenant je pose le regard sur mon peuple, dit le Seigneur

9Sois transportée d'allégresse, Sion la belle !

Lance des acclamations, Jérusalem la belle !

Il est là, ton roi, il vient à toi ;

il est juste et victorieux,

il est pauvre et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d'une ânesse.

10Je retrancherai d'Ephraïm les chars

et de Jérusalem les chevaux ;

les arcs de guerre seront retranchés.

Il parlera pour la paix des nations,

et sa domination s'étendra d'une mer à l'autre,

depuis le Fleuve jusqu'aux extrémités de la terre.

11À cause de mon alliance avec vous, je libérerai ceux de vous qui sont au fond d'une prison comme dans une citerne sans eau.

 

 

La méditation d'ouverture des catéchumènes

Culte à Picorer du Premier Avent

La prédication de Charles Wurtz, prédicateur laïque de l'UEPAL

Elle est à disposition dans la pièce jointe juste ci-dessous.

Intercession

Nous te prions pour l’Église en chemin :
qu’elle prépare ta venue,
qu’elle désigne l’injustice par son nom
et qu’elle éclaire par la vérité ceux qui sont en recherche.

Nous te prions pour toutes les personnes
qui exercent une influence dans la vie publique :
qu’elles n’oublient pas leurs responsabilités dans la gestion des biens de la terre
et qu’elles aient le souci du bien-être de tous les humains.

Nous te prions pour les personnes stressées et surmenées :
qu’elles trouvent un espace pour reposer leur corps et leur âme.

Nous te confions les personnes décédées
et te prions pour celles qui portent leur deuil :
que chacune trouve son accomplissement en ta lumière.

Nous te prions les uns pour les autres :
garde nos sens en éveil,
pour que nous restions solidaires avec tous les vivants de cette terre,

que nous percevions les signes de ta venue
et que nous reconnaissions ta présence bienveillante parmi nous et ton action dans le monde.

Amen !

 

Envoi et bénédiction

Dieu nous envoie dans le monde pour être ses témoins, pour transmettre son espérance et pour pratiquer son amour.

Que notre recherche de ce royaume de Dieu soit sereine, active et joyeuse.

C’est possible, car Dieu est proche de chacun de nous.

Il nous donne sa paix, sa joie et la chaleur de son amour.

Il nous bénit, avec tous ceux qui le cherchent.

Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous, aujourd’hui et pour tous les jours qui suivront.

Allons dans la paix du Seigneur. Amen.

 

Et en bonus, quelques infos et un tutoriel... :

Nous sommes en train de réfléchir aux adaptations que nous pouvons apporter à notre programme initial pour les fêtes de Noël.

A priori, tous nos rendez-vous auront lieu ; nous dédoublerons juste les horaires pour permettre à  un maximum de personnes de pouvoir partager un moment de prière, de chant et de joie.

Les informations vous seront données au fur et à mesure sur ce blog.

 

Par ailleurs, je vous rappelle que les enregistrement des Chants participatifs de Noël 2020 sont disponibles sur le site

https://www.protestants-strasbourg.fr

 

Enfin, la vidéo qui termine cette page vous permettra de réaliser des étoiles en papier à distribuer autour de vous comme l'ont fait Elsa, Emy et Garance pour les personnes présentes au culte le 29 novembre (merci à elles !).

 

Bonne première semaine du temps de l'Avent !

Voir les commentaires

Reprise des cultes

26 Novembre 2020, 10:30am

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

à partir du dimanche 29 novembre à 10h

Reprise des cultes

Ils suffira de quelques petits aménagements et nous pourrons reprendre le cours de notre programme des cultes du temps de l'Avent et de Noël.

A commencer par le culte du 1er dimanche de l'Avent, ce dimanche, 29 novembre 2020, à 10h, avec Sainte Cène (dans le strict respect des impératifs sanitaires).

Nous aurons aussi une proposition adaptée aux circonstances pour vous accueillir toutes et tous à l'occasion de la venue de Roland ENGEL et des musiciens qui l'accompagnent, le dimanche 13 décembre 2020 (plus d'informations dans un prochain article).

 

A tout bientôt de vous revoir !

Voir les commentaires

Culte à picorer - La Cité éternelle

21 Novembre 2020, 14:42pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

dimanche 22 novembre 2020

Une des 2 tours "Bosco Verticale" de l'architecte Stefano Boeri à Milan

Bonjour à chacun.e,

Merci d'être venu.e.s picorer chez nous !

Nous voici à la fin de l'année (liturgique) de l'Eglise. C'est donc le temps de "regarder plus loin", comme on le ferait un 31 décembre en se projetant dans la nouvelle année avec nos rêves, nos projets et nos espoirs. Sans pour autant savoir de quoi demain sera fait.

C'est à cette sorte de saut dans l'espérance que nous sommes invités aujourd'hui, juste avant de nous préparer à fêter la venue de  Jésus -"Dieu avec nous" dans le monde. 

Non, ce n'est pas un téléscopage malvenu de calendrier, bien au contraire  ! : si nous pouvons nous projeter dans l'inconnu avec espérance, c'est justement parce que notre espérance est fondée, profondément enracinée et nourrie, dans la naissance (l'incarnation) de Jésus. Son humanité à lui raccroche l'humanité tout entière à une espérance qui, autrement, pourrait nous sembler tout à fait inaccessible et donc vaine : "c'est la vie qui aura le dernier mot".

Il fait bien sombre autour de nous en ce moment, autant parce que nous sommes en novembre que parce que la situation actuelle est difficile à vivre pour beaucoup.

Mais au milieu de cette nuit, la voix de Dieu peut se frayer un chemin :

"Tenez-vous prêts, avec la ceinture serrée autour de la taille

et vos lampes allumées"

Luc 12, 35

Quelque chose se prépare.

C'est déjà en route !

Voici comment Jean nous parle de cette terre d'asile nouvelle qui germe lentement mais sûrement dans notre réalité :

Et en attendant, on fait quoi ?

Comme une partie des chapitres du livre de l'Apocalypse de Jean, l'Évangile de Matthieu, au chapitre 24, évoque les signes qui marquent la fin du monde pensé et organisé jusque là par les humains.

Viennent ensuite, au chapitre 25 et "en creux", les pistes pour réorienter le monde dans le bon sens, en attendant la Cité éternelle où la Vie sera rétablie cette fois par Dieu :

- veillez, tenez-vous prêts pour ne pas passer à côté de ce qui est vraiment important (Mt 25, 1-13, la lecture de l'Evangile de ce jour)

- faites fructifier, en les utilisant, les talents qui sont les vôtres (Mt 25, 14-30)

- prenez soin des plus faibles ou fragiles, dont Dieu lui-même n'a pas hésité à se faire le frère, en Jésus (Mt 25, 31-46).

Alors prions :

Toutes les intentions de prière qui nous restent dans le coeur et dans la tête, confions-les à Dieu avec les mots que Jésus-Christ nous a enseignés, en chantant

Notre Père ...

(voir vidéo ci-dessous)

Bénédiction

Vous bénirez ainsi (...), vous leur direz:

Que l'Éternel te bénisse, et qu'il te garde!
Que l'Éternel fasse resplendir sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce!
Que l'Éternel tourne son visage vers toi, et qu'il te donne la paix!
 
C'est ainsi qu'ils mettront mon nom sur eux, et je les bénirai.

Nombres 6,23-27

Dieu nous bénit et nous garde.

Soyons à notre tour porteurs de bénédiction.

photo : fotografierende - pexels

Petit clin d'oeil de conclusion
(Merci à Anne-Marie Heitz-Muller de m'y avoir fait penser !
Je reprends ici son texte de présentation )
 
Si l'année 2020 est marquée par une pandémie mondiale, elle l'est aussi par un autre phénomène contagieux qui, lui, nous redonne un peu le sourire.
 
Il s’agit d'une chanson, Jerusalema, écrite en zulu.
(Vous avez peut-être vu circuler des vidéos "Jerusalema challenge" sur internet, où enfants, pompiers, infirmier, aînés en EHPAD, ... reprennent joyeusement la chorégraphie de cette chanson pour dire qu'ils ne baissent pas les bras et s'accrochent à la vie, malgré tout.)
 
Ses paroles appellent à vivre le Royaume, dans cette nouvelle Jérusalem. Elle s’adresse à Dieu pour lui demander son soutien, en scandant: « Protège moi, marche avec moi

 

 

 

Et pour terminer, une annonce réjouissante  ! :

Même s'il nous sera impossible de nous rassembler au Temple Neuf comme chaque année les samedi de l'Avent, nous pourrons chanter allègrement Noël depuis chez nous avec Gilles Oltz et des musiciens de talent.

C'est à partir du samedi 28 novembre à 16h30 sur le site du Conseil Protestant de Strasbourg ou sur la page Facebook du Temple Neuf .

Nous publierons le lien sur ce blog dès que possible.

Belle et bonne semaine à vous !

Voir les commentaires

Culte à picorer

14 Novembre 2020, 22:48pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

 du Dimanche 15 novembre 2020

Photo : Johannes Plenio  -  pexels

Photo : Johannes Plenio - pexels

 Luc 16, 1-8

Il disait aussi aux disciples : Un homme riche avait un intendant ; celui-ci fut accusé de dilapider ses biens.

Il l'appela et lui dit : Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends compte de ton intendance, car tu ne pourras plus être mon intendant.
 
L'intendant se dit : Que vais-je faire, puisque mon maître me retire l'intendance ? Bêcher ? Je n'en aurais pas la force. Mendier ? J'aurais honte.
Je sais ce que je vais faire, pour qu'il y ait des gens qui m'accueillent chez eux quand je serai relevé de mon intendance.
 

Alors il fit appeler chacun des débiteurs de son maître ;

il dit au premier : Combien dois-tu à mon maître ? Cent baths d'huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi vite, écris : cinquante.

Il dit ensuite à un autre : Et toi, combien dois-tu ? — Cent kors de blé, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet et écris : Quatre-vingts.
 
Le maître félicita l'intendant injuste, parce qu'il avait agi en homme avisé.
Car les gens de ce monde sont plus avisés dans leurs rapports à leurs semblables que les fils de la lumière.
 
 
 

Prions :

O notre Dieu, tu as créé le monde,
tu l’as destiné à être un lieu bon ;
et ses habitants, tu les as appelés tes enfants.
Quand tout allait de pire en pire,
tu es venu en Christ faire émerger ce qu’il y a de meilleur en nous.
Voilà pourquoi, Dieu bienveillant, nous osons dire que :

La bonté est plus forte que le mal.
L'amour est plus fort que la haine.
La lumière est plus forte que l'obscurité.
La vérité est plus forte que le mensonge.


Christ Jésus, malgré notre foi, la confusion
peut nous envahir ;
la colère, la tension, l’amertume et la jalousie déformer notre perspective ;                                                                                                                 nos esprits peuvent s’inquiéter parfois outre mesure pour de petites choses.
Et nous n’arrivons pas toujours à faire ce qui est juste.
Mais nous voulons croire que :

 

La bonté est plus forte que le mal.
L'amour est plus fort que la haine.
La lumière est plus forte que l'obscurité.
La vérité est plus forte que le mensonge.


Esprit de Dieu, tu as promis de nous écouter,
tu es capable de nous changer,
tu es prêt à faire de nos cœurs ta demeure.
Nous te le demandons : mets-nous au défi !
Redresse-nous, pardonne-nous et encourage-nous ;                                                 c’est toi qui sais le mieux de quoi nous avons besoin.


Qu’ainsi, Seigneur, nous cultivions dans nos cœurs l’espoir et la conviction que nous proclamons de nos lèvres :

La bonté est plus forte que le mal.
L'amour est plus fort que la haine.
La lumière est plus forte que l'obscurité.
La vérité est plus forte que le mensonge.

Seigneur, entends notre prière,
et change nos vies
jusqu’à ce qu’elles manifestent la grâce du Dieu qui fait toutes choses nouvelles.

 

Notre Père qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont      offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation.

Car c'est à toi qu'appartiennent le règne la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles.

Amen.

Wild Goose Resource Group (Iona) « Petit livre de célébrations. », extrait de la Liturgie du matin B.

 

Voir les commentaires

Culte à picorer

7 Novembre 2020, 21:27pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

pour le dimanche 8 novembre 2020

La Paix de Dieu

Photo de Disha Sheta - Pexels

"Heureux ceux qui font oeuvre de paix :

ils seront appelés enfants de Dieu"

Matthieu 5, 9

Prière

Éternel,
« Je suis las des polémiques, des exclusives, des fanatismes !

Je puis entrer chez toi [...] sans renoncer à quoi que ce soit de ma patrie intérieure.

Auprès de toi, je n’ai pas à me disculper, je n’ai pas à plaider, je n’ai pas à prouver ; je trouve la paix. [...]

Au-dessus de mes mots maladroits, au-dessus des raisonnements qui peuvent me tromper, tu considères en moi simplement l’Homme.

Moi qui éprouve, comme chacun, le besoin d’être reconnu, je [...] vais à toi.

Ce ne sont point mes formules ni mes démarches qui t’ont jamais instruit sur qui je suis. C’est l’acceptation de qui je suis qui t’a fait, au besoin, indulgent à ces démarches comme à ces formules.

Je te sais gré de me recevoir tel que me voici. Qu’ai-je à faire d’un ami qui me juge ? [...]

J’ai besoin de toi comme d’un sommet où l’on respire. »

Antoine de Saint-Exupéry,

Lettre à un otage

Confession de foi à méditer...

Aujourd’hui, dans la nuit du monde et dans l’espérance de la Bonne Nouvelle, j’affirme avec audace ma foi dans l’avenir de l’humanité.

Je refuse de croire que les circonstances actuelles rendent les hommes incapables de faire une terre meilleure.

Je refuse de croire que l’être humain ne soit qu’un fétu de paille ballotté par le courant de la vie, sans avoir la possibilité d’influencer en quoi que ce soit le cours des événements.

Je refuse de partager l’avis de ceux qui prétendent que l’homme est à ce point captif de la nuit sans étoile du racisme et de la guerre, que l’aurore radieuse de la paix et de la fraternité ne pourra jamais devenir une réalité.

Je refuse de faire mienne la prédiction cynique que les peuples descendront l’un après l’autre dans le tourbillon du militarisme vers l’enfer de la destruction.

Je crois que la vérité et l’amour sans conditions auront le dernier mot effectivement.

La vie, même vaincue provisoirement, demeure toujours plus forte que la mort.

J’ose croire qu’un jour tous les habitants de la terre pourront recevoir

trois repas par jour pour la vie de leur corps,

l’éducation et la culture pour la santé de leur esprit,

l’égalité et la liberté pour la vie de leur cœur.

Je crois également qu’un jour, toute l’humanité reconnaîtra en Dieu la source de son amour.

Je crois que la bonté salvatrice et pacifique deviendra un jour la loi.

Le loup et l’agneau pourront se reposer ensemble, chaque homme pourra s’asseoir sous son figuier, dans sa vigne, et personne n’aura plus raison d’avoir peur.

Je crois fermement que nous l’emporterons. Amen.

Martin Luther King,

pasteur baptiste noir américain, assassiné en 1968.

Envoi

Dieu sait nos erreurs, il est notre vérité.

Il sait notre faiblesse, il est notre force,

Il sait notre angoisse, il est notre paix

Il sait notre folie, il est notre sagesse

Il sait notre orgueil, il est notre humilité

Il sait notre mort, il est notre vie.

Il sait notre nuit, il est notre étoile.

 

La grâce et la paix soient avec vous tous, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.

 

Et pour réfléchir un peu plus loin, grâce à la musique...

Voir les commentaires

L'invitation

21 Juin 2020, 18:25pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Culte à picorer à partir d'extraits du culte célébré à l'église ce dimanche

Arc en ciel - Hans Van Heerden - Pexels

Arc en ciel - Hans Van Heerden - Pexels

Jésus dit :

"Venez à moi,

vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, 

et moi je vous donnerai le repos"

Matthieu 11, 28

Louange (la même chose ... mais à lire)

 

Toutes les œuvres de Dieu, louez le Seigneur et bénissez son nom.


 

Vous, toutes les grandes choses, louez le Seigneur.

Montagnes et vallées, océans et mers, forêts et pâturages... louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Vous, toutes les choses tendres, louez le Seigneur.


Lumières chaudes et dorées, herbes tendres et mousses, peau de bébé et plumes d’oiseaux...
  louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Vous, toutes les choses douces, louez le Seigneur.


Pommes, pêches et confitures de myrtilles, rêves des jeunes et souhaits des anciens...
  louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Vous, toutes les choses rapides, louez le Seigneur.


Éclairs et hirondelles qui sillonnent le ciel, antilopes ou coureurs qui foncent...
  louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Vous, toutes les choses lentes, louez le Seigneur.


Vaches pesantes et brebis placides, tortues et malades sur leurs béquilles...
  louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Vous toutes les choses bruyantes, louez le Seigneur.

Tonnerre de l’orage, et cris des enfants, grêle et pluie de la nuit sur les toits des maisons...
  louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Vous toutes les choses silencieuses, louez le Seigneur.


Brise légère dans la chaleur de midi, bébés endormis et poissons dans les lacs, personnes qui s’inquiètent ou qui soufrent et qui pleurent... louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Vous toutes les choses spirituelles, louez le Seigneur.

Musique exaltante et chants du psalmiste, étude de la Bible et louange confiante, annonce de la Parole et accueil des dons de Dieu...
  louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

Oui, vous, toutes les choses créées, louez le Seigneur !


Notre planète terre et sa lune en orbite, notre galaxie et ses systèmes solaires, tout l’univers, le connu et l’inconnu...   louez le Seigneur et bénissez son nom !

 

D’après une prière sud-africaine : Journée mondiale de prière, 2006.

Cité dans Biodiversité, toucher et être touché, Saison de la Création 2019, FPF

Prière d'encouragement :

En toi, Dieu bienveillant,

le solitaire éprouve l’attention,

l’orphelin trouve un proche,

et l’angoissé un compagnon qui ouvre la route.

En toi, le blessé rencontre un soignant,

le repentant trouve quelqu’un qui pardonne,

et l’accablé quelqu’un qui porte son fardeau avec lui.

En toi,

l’avare découvre un mendiant,

le découragé trouve quelqu’un qui le fait rire,

et le légaliste un transgresseur de lois.

 

A l’intérieur des maisons,

sur les places publiques,

au festin du mariage,

dans la salle du tribunal,

Christ vient faire toutes choses nouvelles.

En nous et sans nous

avant nous et après nous,

ici et partout,

aujourd’hui et toujours,

Christ vient faire toutes choses nouvelles.

 

Le travail de dépouillement, auquel nous ont obligé l'épidémie et le confinement, nous laisse un peu hagards, tout petits face à l'ampleur des défis et des possibles qui s'ouvrent pour ce monde "d'après".

Donne-nous la paix, non pas de celui ou celle qui s'isole confortablement dans son canapé, mais de celles et ceux qui ont retrouvé le sens de la vie dans l'écoute de ta parole et dans le partage du pain.

Amen !

Envoi :

Il est venu annoncer, comme une bonne nouvelle,

la paix à vous qui étiez loin

et la paix à ceux qui étaient proches.

Par lui, en effet, nous avons les uns et les autres

accès auprès du Père, dans un même Esprit.

Lettre aux Ephésiens 2, 17-18

Nous nous retrouvons dimanche prochain à 10h à l'église

et en fin d'après-midi sur ce blog pour picorer quelques extraits du culte du matin.

Bonne semaine à chacun.e !

Voir les commentaires

Qu'on se le dise !

16 Juin 2020, 18:03pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Qu'on se le dise !

Nous nous retrouvons "pour de vrai"

dans à peine plus de 5 jours !!!!

Les cultes à l'église protestante de Hoenheim reprennent le dimanche 21 juin à 10h.

Merci de faire passer l'information autour de vous, notamment auprès de celles et ceux qui n'auraient pas accès à internet (et donc ni à ce blog, ni à Facebook...).

Nous continuerons tout de même, Sandra et moi, à vous glisser les mercredi et les dimanche des prières et des vidéos à picorer que vous pourrez glaner à loisir.

Le programme des cultes de l'été, quant à lui,  sera publié tout bientôt.

A dimanche !  ✨

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>