Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paroisse protestante de Hoenheim

Culte à picorer du 3ème Avent

16 Décembre 2020, 17:07pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Avec Roland Engel,

Isabelle Loeffler, Dany Franck et Sylvain Piron

Extraits de :

 

Culte à picorer du 3ème Avent

Herr, mer komme Hit ze Dir in unsere Sprooch

Es isch e einfachi Sprooch, wie Win un Brot

Es isch e warmi Sprooch, wie Fleisch un Bluet

Es isch e staricki Sprooch, wie Bery un Baum

Die Sprooch, unseri Mueder

Die Sprooch, unseri Heimet.

 

Seigneur, nous venons vers toi dans notre langue

C’est une langue toute simple, comme du pain et du vin

C’est une langue chaude comme la chair et le sang

C’est une langue forte comme la montagne et l’arbre

Elle est notre mère

Elle est notre maison.

 

Sprooch wie Win un Brot

La langue comme le pain et le vin

Wie Baum un Vejelot

Comme l’arbre et la violette

Wie Riffe un Sonn

Comme le givre et le soleil

Sprooch wie Fleisch un Bluet

La langue comme la chair et le sang

Wie Hoor un Hütt

Comme le poil et la peau

Wie Hand un Fücht

Comme la main et le poing

Sprooch wie Dü un Ich, un Er, un mer, mer alli

La langue comme toi et moi, et lui, et nous, nous tous.

D’Hand gän – Donner la main

D’Heim sin – Être chez soi

Sin – Être

André Weckmann

Lecture  -  EsaÏe 7, 14

Eh bien, le Seigneur lui-même vous donnera un signe : la jeune femme sera enceinte et elle mettra au monde un fils. Elle l'appellera Emmanuel, c'est-à-dire Dieu-avec-nous.

 
 

Message

Un temps pour toutes choses : un temps pour la réflexion

Les mesures de confinement prises à l’occasion de cette pandémie sont assurément inédites. Que ce soit pour cause de lèpre, de choléra, de peste ou de grippe, on a toujours pris soins d’isoler les malades, jamais une population dans sa quasi-totalité.

Ah ! Si comme les hébreux avant leur sortie d’Egypte, il nous suffisait de mettre un signe sur les poteaux et le linteau de nos portes, d’attendre le temps d’une nuit que le mal passe pour être enfin libres !

Mais la liberté ainsi acquise a été suivie pour les hébreux par 40 années d’enfermement et d’errance dans le désert. Le temps de réfléchir, de comprendre, d’intérioriser, pour devenir enfin une nation.

Nous n’aurons pas à subir une aussi longue période d’isolement. Celles que nous avons d’ores et déjà vécues sont pour beaucoup difficiles, voire insupportables à gérer. Qu’elles nous soient pour le moins un temps mis à profit pour repenser l’essentiel.

Comme le disait Qohèleth dans sa grande sagesse (Ecclésiaste 7-14) : « Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur, réfléchis… »

Roland Engel

 

Photo : Roland Engel

Prière d'intercession

Dieu éternel,
par la naissance de ton Fils, tu as visité la terre.
En lui, tu éclaires notre nuit et tu nous révèles ton amour.
Dans la reconnaissance et dans la joie, humblement, nous te prions.

Dans ce signe d'amour où celui qui était riche s’est fait pauvre,
nous te confions les plus fragiles parmi nous.

Dans ce signe d'amour par lequel tu donnes à ton peuple une grande joie,
nous te confions celles et ceux qui pleurent sur notre terre.

Dans ce signe d'amour où, en Jésus, tu es venu partager notre existence,
nous te confions celles et ceux qui souffrent de solitude.

Dans ce signe d'amour par lequel tu es venu porter nos fardeaux,
nous te confions celles et ceux qui se sentent oppressés.

Seigneur,
pour celles et ceux que tu mets sur notre chemin,
fais de nous des messagers d’espérance et de paix.

Amen.

Commenter cet article