Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paroisse protestante de Hoenheim

Culte à picorer du 28 juin 2020

28 Juin 2020, 15:37pm

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Prière

Seigneur, nous oublions si souvent l’aventure extraordinaire que tu nous proposes de vivre.

Toi qui tiens dans ta main la profondeur de l’homme, mets en nous aujourd’hui le levain du Royaume.

 

Ton but est de nous offrir la vie en partage, celle que rien ne compromet.
Pourtant, les hommes manquent de respect pour la vie : ils s’entre-tuent et font couler le sang injustement.


Ton but est la vie et tu veux que tous aient de quoi vivre.

Nous, nous gaspillons et refusons de partager, alors que des hommes, des femmes et des enfants meurent de faim, dans leur corps et dans leur esprit.


Ton but est que les hommes constituent des communautés vivantes ;

mais bien souvent nous ne sommes capables de créer que des communautés de « semblables » repliées sur elles-mêmes, qui peinent à accueillir vraiment celles et ceux qui diffèrent de nous par leur culture, leur pratique, ou leur condition sociale.

 

Dieu tout-puissant, plein de tendresse, prends pitié de nous !

Tu dévoiles à nos yeux l’océan de ta grâce.
Sois pour nous l’horizon; viens briser nos impasses.
Ouvre-nous le chemin où se risque la vie.

 

 

Annonce de la grâce :

     

L’apôtre Paul écrit :

« Dieu était dans le Christ,
réconciliant le monde avec lui-même,
et mettant en nous la parole de réconciliation. »

 

Dieu sait nos erreurs, il est notre vérité.

Il sait notre faiblesse, il est notre force,

Il sait notre angoisse, il est notre paix

Il sait notre folie, il est notre sagesse

Il sait notre orgueil, il est notre humilité

Il sait notre mort, il est notre vie

Il sait notre nuit, il est notre étoile.

 

extrait de Recueil de prières et de textes pour les cultes,

choisis par les lecteurs d'Evangile et Liberté

 

Prière d'intercession

(écrite à partir des difficultés vécues pendant le confinement, évoquées et collectées pendant le culte du 21 juin)

Lorsque nous pleurons un proche décédé ou lorsque notre santé est menacée, permets-nous d’accepter notre fragilité humaine et de saisir à quel point toute vie est précieuse et combien chaque moment partagé compte.

Apprends-nous à ne plus nous positionner en maîtres du monde à qui tout est dû et à ne pas oublier que toi seul possèdes les clefs de la vie et de la mort.

 

Garde-nous de culpabiliser lorsque nous n’avons pas pu dire au-revoir à un proche avant qu’il ne meure, ou parce que nous n’avons pas pu organiser les adieux « comme il faut », comme nous l’aurions voulu. Rappelle-nous qu’au delà de toutes les limites qui s’imposent à nous, c’est toi qui recueilles dans ton amour celles et ceux qui nous ont quittés.

 

Lorsque la peine nous gagne, permets-nous de nous enraciner dans un juste et fécond travail de mémoire et de laisser un peu de place en nous pour l’espérance.

 

Lorsque la solitude nous étreint, lorsque l’affection des autres nous manque, lorsque nous nous sentons abandonné.e.s, ne nous laisse-pas nous replier sur nous-mêmes ; permets-nous de trouver la force de rompre nous-mêmes cet isolement en acceptant une main tendue ou en prenant simplement des nouvelles de quelqu’un d’autre.

 

Lorsque nous nous retrouvons soudain en première ligne pour soutenir notre famille ou un parent en difficulté, renouvelle nos forces et permets-nous de rester inventifs sans nous tromper de combat.

 

Lorsque nous nous sentons impuissants à aider, soulager ou accompagner un proche, lorsque chaque jour apporte son lot de changements de consignes et de bonnes ou mauvaises nouvelles, permets-nous de trouver le chemin de la paix et du lâcher prise pour ne pas subir,  rester acteurs de notre vie à la juste mesure des petites et plus grandes choses qui seules sont entre nos mains.

 

Lorsque la peur, ou la terreur même, nous retiennent chez nous, lorsque le monde semble menaçant, irrespectueux, accorde-nous de savoir faire le pari de la rencontre, d’oser tourner cette page et de reprendre confiance en l’avenir.

 

Lorsque nous souffrons de l’injustice d’une situation ou d’une parole, apprends-nous, par ta parole et ton amour, le chemin de la résilience, du relèvement.

 

Lorsque la moindre chose du quotidien devient compliquée ou conflictuelle, donne-nous le discernement et le courage nécessaires pour prendre les décisions difficiles mais pourtant nécessaires.

 

Alors que l’épidémie semble ralentir sa course, aide-nous à ne pas désespérer de notre humanité qui a la mémoire si courte et des résolutions bien éphémères. Donne-nous d’oser prendre les devants et d’être artisans de changement et d’espérance là où nous sommes.

Culte à picorer du 28 juin 2020

Attention !

Pas de culte à Hoenheim dimanche prochain :

nous nous retrouvons tous à Bischheim, rue Nationale, à 10h, pour partager le culte de départ de la pasteure Anne EPTING.

 

Ensuite, ce seront les cultes de l'été, communs à toutes les paroisses du secteur.

Le plan de culte se trouve dans l'article suivant et dans la page "Calendrier" de ce blog.

Prochain culte à Hoenheim, le dimanche 26 juillet à 10h.

A tout bientôt sur ce blog et dans l'une des églises de notre secteur,

et surtout, bon été à chacun.e !

Commenter cet article