Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paroisse protestante de Hoenheim

3ème dimanche après Pâques

3 Mai 2020, 11:10am

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature.          

Le monde ancien est passé,

voici qu’une réalité nouvelle est là.

2 Corinthiens 5, 17

close-up of tree against sky  -  Pexels

close-up of tree against sky - Pexels

 

 

 

Et si on chantait ? Avec Flore en plus !

Seigneur, tu cherches tes enfants

(voir le texte du chant sous l'enregistrement de Flore)

1. Seigneur, tu cherches tes enfants
Car tu es l’amour.
Tu veux unir tous les vivants
Grâce à ton amour.

 

Refrain
Seigneur, Seigneur !
Oh ! prends en ton Eglise
Tous nos frères de la terre
Dans un même amour !

 

2. Seigneur, tu sauves de la mort
Car tu es l’amour.
Fais-nous les membres de ton corps
Grâce à ton amour ! Refr.

 

3. Seigneur, tu calmes notre faim
Car tu es l’amour.
Partage à tous le même pain
Grâce à ton amour ! Refr.

 

4. Seigneur, tu vois le monde entier
Car tu es l’amour
Fais-lui trouver son unité
Grâce à ton amour ! Refr.

 

5. Seigneur, tu nous promets la paix
Car tu es l’amour.
É
tends son règne désormais
Grâce à ton amour ! Refr.

 

 

 

Le texte de l'Ancien Testament prévu pour aujourd'hui nous appelle à relire Genèse 1, qui situe l'humain à sa juste place et à sa juste responsabilité dans un monde que Dieu a préparé pour que la vie s'y développe pleinement.

On y entendra le mot "domination" comme évoquant la responsabilité qui incombe à celui à qui un pouvoir a été conféré.

Écoutons comment le Psalmiste s'émerveille de la création et de la relation que Dieu met en place entre lui et l'humain (Psaume 8) :

 

 

Réjouissez-vous !... Vraiment ?...

 

Prions, avec Manuel Schwach-Fernandez :

Oui, Père, comme le Christ a paru fou à bon nombre de ses contemporains et à bon nombre de ceux qui aujourd'hui entendent parler de lui, permets-nous d'accepter de passer pour des fous qui ont une véritable espérance pour demain.

Nous te remettons tous nos proches, nos voisins, nos connaissances qui sont dans la peur ou la peine. Apporte-leur, aujourd'hui et demain la dose de joie et de paix dont ils ont besoin pour vivre.

Avec eux et pour eux autant que pour nous nous te prions ou te chantons :

Notre Père ...

 

Toi qui lis ces lignes,

toi pour qui quelqu'un les a lues,

va en paix sur le chemin qui est le tien :

pour toi aussi une réalité nouvelle s'ouvre,

par l'amour de Dieu.

Le Seigneur te bénit et te garde,

il remplira encore ton coeur de joie, d'espérance et d'amour

pour que ton coeur puisse déborder de joie, d'espérance et d'amour pour toi-même et pour le monde,

en Jésus le Vivant, qui ouvre devant nous, dès aujourd'hui, un chemin de résurrection

et par le Saint Esprit qui donne et renouvelle la vie.

Va dans la lumière, la joie et la tendresse du Seigneur.

Amen !

photo : Bertrand Meyer

 

Bon dimanche et belle semaine à chacun.e !

 

 

On se quitte en musique avec un beau cadeau jubilatoire de Gilles Oltz

 

 

 

Et pour celles et ceux qui auraient envie de prolonger la réflexion, voici l'intégralité de la conférence de Jacques Attali à laquelle je fais allusion dans le message.

D'accord ou pas avec son analyse socio-économique, nous pouvons probablement y piocher quelques repères pour relancer notre vie d'Eglise d'après Covid19 et notre manière d'être citoyens du monde sur de nouvelles bases altruistes.

Commenter cet article