Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paroisse protestante de Hoenheim

2ème dimanche après Pâques

26 Avril 2020, 09:57am

Publié par Paroisse protestante de Hoenheim

Pour bien commencer, un chant accompagné par Flore, pour nous mettre en communion les un.e.s avec les autres : Joie pour des soeurs et des frères (autrement appelé : Ah qu'il est doux pour des frères).

(Refrain)
Joie pour des sœurs et des frères
De demeurer ensemble
Dans l’unité, la prière,
Par l’Esprit qui rassemble.

1. Ah qu'il est doux de demeurer ensemble !

Ah qu'il est doux de demeurer ensemble !

 

(Refrain)

 

2. C’est là que descend sur son peuple qui prie
le souffle puissant du Saint-Esprit de vie.

 

Hine ma tov ou ma nahim

shevet ahim gam yahad.

Hine ma tov ou ma nahim

shevet ahim gam yahad.

 

3. Hine ma tov shevet ahim gam yahad

hine ma tov shevet ahim gam yahad.

 

(Refrain au choix, Français ou Hébreu)

Et l'accompagnement indispensable, au piano !

Et pendant ce temps, le berger et ses chiens...
Et pendant ce temps, le berger et ses chiens...

Et pendant ce temps, le berger et ses chiens...

Prions.

Seigneur, ce matin, nous nous adressons à toi, le berger de nos vies.

Devant toi, nous portons tout particulièrement dans la prière celles et ceux de nos communautés

qui sont dans le deuil,

qui luttent pour leur vie,

qui ne peuvent pas se rendre proche d'un parent ou d'un ami qui souffre,

qui sont épuisé.e.s de lutter et de tenir bon pour que d'autres vivent au mieux,

qui ont des décisions lourdes de conséquences à prendre,

qui savent déjà qu'ils/elles ont beaucoup perdu familialement, affectivement ou économiquement pendant cette pandémie,

qui n'imaginent même pas qu'il puisse y avoir un avenir pour elles/eux après tout ça.

Mais aussi celles et ceux qui développent des trésors d'espérance, de solidarité et d'inventivité pour ne pas baisser les bras et laisser la place à la fatalité.

Renouvelle en chacun.e de nous et dans ton Eglise le courage d'être acteurs de notre vie et de notre société.

Donne-nous de ne pas trop vite oublier ce que nous découvrons d'essentiel pendant ce temps tellement à part et apprends-nous à nous appuyer sur cette mémoire pour trouver des chemins d'humanité et de vivre ensemble où chacun.e puisse trouver et garder une place.

 

Pendant notre confinement la nature reprend partout ses droits et se régénère.

Garde-nous émerveillés de tant de beauté, nous qui au fil des 40 derniers jours avons redécouvert que nos jardins, nos espaces verts recelaient des trésors vivants de couleurs et de formes, toutes plus belles les unes que les autres.

Que cet émerveillement ne cesse pas au jour où nous pourrons remettre le pied dehors "comme avant", et que notre conscience individuelle et collective s'éveille et nous engage durablement à protéger ce que nous venons de redécouvrir.

 

En Jésus-Christ, notre frère, et par le Saint Esprit qui renouvelle notre intelligence et nos forces,

amen.

 

2ème dimanche après Pâques

Et pour terminer, en bonus juste pour le plaisir et pour sourire...,  un petit extrait d'un film d'animation dont le héros est Shaun le mouton.

A regarder tout de suite, plus tard ... ou pas du tout.

Parce que, nous le savons bien, le mouton n'est pas toujours si sage et tranquille que cela... n'est-ce pas ?

Commenter cet article
C
Merci Glbert !<br /> Le poème sera mis en valeur dès mardi dans ce blog.
Répondre
K
pour la suite...<br /> un poeme de Heinrich Heine<br /> Im wunderschönen Monat Mai,<br /> Als alle Knospen sprangen,<br /> Da ist in meinem Herzen<br /> Die Liebe aufgegangen.<br /> Im wunderschönen Monat Mai,<br /> Als alle Vögel sangen,<br /> Da hab ich ihr gestanden<br /> Mein Sehnen und Verlangen.
Répondre